SPORTMAG - 118 : National - Février 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

118-Ouverture-Herve-Reynaud.jpg

Saint-Chamond en chiffres


Près de 6 000 licenciés

Une cinquantaine d’associations sportives

Une trentaine de disciplines sportives pratiquées

9 terrains de foot

6 halles des sports

2 salles de musculation

2 terrains de squash

1 centre nautique

1 skate park

1 salle spécialisée de gymnastique

1 salle dédiée au tennis de table

600 000 € de subventions pour 2019

5 253 abonnés sur Facebook

1 146 abonnés sur Instagram

469 followers sur Twitter

Retour En avant

Ma ville

Hervé Reynaud : « Nous avons musclé le sport »

Maire de Saint-Chamond depuis 2014, Hervé Reynaud fait partie des élus qui misent sur le sport. Également vice-président de Saint-Étienne Métropole et du département de la Loire, il estime que les collectivités doivent soutenir le sport, que ce soit concernant le haut niveau ou la pratique de masse.

Quels sont les axes forts concernant la politique sportive de Saint-Chamond ?

Nous avons deux orientations principales : aider les associations sportives concernant la compétition et le haut niveau pour certaines, mais aussi continuer à favoriser la pratique du sport pour le plus grand nombre. Cela passe par un soutien au bénévolat. D'ailleurs, Saint-Chamond a revu à la hausse son niveau d’engagement pour le sport au cours de ce mandat, alors que d'autres communes ont malheureusement été obligées de revoir leurs subventions à la baisse. À Saint-Chamond, le sport est un domaine sanctuarisé. Et Pierre Toussaint, notre adjoint au sport veille particulièrement à ce que cet axe de notre politique soit respecté.


Vous parliez du sport pour tous. Ce soutien a-t-il aussi pour but une meilleure santé des Saint-Chamonais ?

Cela fait partie des objectifs, c'est évident. Nous avons la chance de bénéficier d'un tissu associatif extrêmement dynamique et important avec près de 400 associations actives sur la commune, dont une cinquantaine concernant le sport qui sont subventionnées. Ce sont des associations sportives qui prônent les bienfaits du sport santé. Les habitants de Saint-Chamond peuvent participer à l'amélioration de leur santé dans ce cadre associatif, mais aussi par une pratique simple et quotidienne, hors cadre associatif.



Le basket comme vitrine


Qu'est-ce qui vous pousse à soutenir des pratiques émergentes à l'image du MMA ?

Concernant le MMA, nous avons tenu à réhabiliter une salle afin d'être en mesure de proposer cette discipline. De nombreux sports de combat (boxe, judo, …) sont représentés à Saint-Chamond depuis pas mal d'années, avec de très bons résultats et un calendrier événementiel qui prend de l'épaisseur. Il était donc logique de proposer cette discipline qui prend de plus en plus d'importance. Il est important de proposer une vraie diversité des pratiques sportives.


Le club de basket de Saint-Chamond, pensionnaire de Pro B, est-il aujourd'hui une vitrine dont vous vous servez pour promouvoir votre ville ?

Notre club est en effet devenu un véritable vecteur de communication pour Saint-Chamond, d'autant qu'il est devenu le Saint-Chamond Basket Vallée du Gier, en association avec la ville de Rive-de-Gier. Depuis deux ans, la Métropole a mis en place des critères de soutien aux sports collectifs de haut niveau, dont le basket. Le club est ainsi également devenu celui de la Métropole. Cette dernière bénéficie d'un club de haut niveau en football avec l'AS Saint-Étienne et c'est désormais aussi le cas en basket avec le Saint-Chamond Basket Vallée du Gier.



Une nouvelle salle en 2022


Le club est-il prêt à accéder à la première division ?

Je pense qu'il serait préférable que ce ne soit pas pour tout de suite car le club a encore besoin d'être structuré. Il faut notamment un centre de formation labellisé qui est l'une des conditions pour accéder à la division supérieure. Le club avance progressivement, par paliers. La prochaine étape consiste à se concentrer sur le centre de formation et sur le fait d'attirer un peu plus de sponsors privés. Il y a encore un peu de travail à faire pour que le Saint-Chamond Basket Vallée du Gier soit un club formaté pour la division supérieure.


Le nouveau complexe sportif, qui doit voir le jour en 2022, a-t-il justement pour but d'accompagner la croissance du club ?

C'est en effet le cas et cette nouvelle installation s'inscrit dans ce projet de territoire. De nombreuses entreprises soutiennent désormais le club et l'ensemble des élus du Gier souhaitaient la naissance de ce nouvel équipement. Là aussi, il y a donc une véritable synergie sur le territoire, puisque la Métropole, le département de la Loire et la Région Auvergne-Rhône-Alpes se partagent le coût de construction. Ce sera une infrastructure de 4 000 à 5 000 places à l'échelle métropolitaine dédiée au sport de haut niveau, avec le basket, mais aussi à l'événementiel sportif. Cela peut nous ouvrir de nouvelles perspectives, je pense à l'équipe de France de handball, à un championnat de France de gymnastique ou encore à un match de Fed Cup par exemple.



Le sport au service de l'économie


Outre cette nouvelle infrastructure, qu'entendez-vous développer en matière de sport ?

L'objectif est tout simplement de continuer ce que nous avons mis en place, à savoir permettre aux habitants de Saint-Chamond d'être en mesure de pratiquer du sport. Je pense notamment au Parc Urbain de 5 hectares à Novaciéries que nous avons créé, c'est un tout nouveau quartier que nous avons inauguré au mois de décembre. Il est doté d'un parcours de santé et de L'Appart Fitness, une grande salle dédiée au fitness et à la musculation. Elle profite aux joueurs de notre club de basket, mais aussi aux habitants qui souhaitent s'y rendre.



Saint-Chamond en chiffres


Plus que jamais, le sport est donc un vecteur de développement économique pour Saint-Chamond ?

C'est certain ! Et je trouve que l'on n'en parle pas suffisamment. Le sport est un domaine qui peut apporter un vrai plus économique et c'est le cas sur notre territoire. Un événement permet de faire tourner les hôtels et les restaurants et donc de dynamiser la vie économique locale. Cela crée aussi de l'émulation entre les partenaires institutionnels et privés. Tout le monde se sent impliqué à l'échelle du territoire grâce au sport.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même