SPORTMAG - 118 : National - Février 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

118-Ouverture-scolaire.jpg

Les sports de glace à Belfort

Outre le ski alpin, le ski nordique et le snowboard, les sports de glace font également partie des disciplines hivernales représentées à l'UNSS. La fédération scolaire est d'ailleurs liée à la FFSG (Fédération Française des Sports de Glace) par une convention, permettant aux sports de glace de se développer progressivement. Ces derniers comptent environ 2 000 pratiquants à l'UNSS. Le championnat de France consacré aux sports de glace se déroulera à Belfort (Académie de Besançon) du 13 au 15 mai. L'événement rassemblera collégiens et lycéens, mais permettra également au sport partagé de s'exprimer grâce à la pratique du Ice-Stock ou « pétanque sur glace ».

Retour En avant

Scolaire

Le nordique, star à Font-Romeu

Du 18 au 22 mars, Font-Romeu accueille les championnats de France UNSS de ski nordique. Une discipline en pleine progression au cœur d'un département dynamique, celui des Pyrénées-Orientales.


Avec 11 500 pratiquants, le ski nordique fait partie des belles réussites de l'UNSS. La discipline a récemment profité de vitrines de qualité : les Jeux olympiques d'hiver 2018, bien évidemment, mais aussi les School Winter Games. La première édition de cet événement scolaire international a eu lieu à Grenoble en février 2018 et le ski nordique faisait bien sûr partie des sports mis en avant. Cette année, les School Winter Games ne sont pas au programme. Les meilleurs scolaires en ski nordique se retrouveront plutôt à Font-Romeu, à l'occasion des championnats de France UNSS. « Cet événement est en fait composé de deux championnats qui se succèdent », explique Ivan Meunier, directeur départemental UNSS des Pyrénées-Orientales et organisateur de l'événement. « Du 18 au 20 mars, ce sont les équipes Excellence, Collèges et Lycées qui se retrouvent. Les équipes arrivent le lundi, la compétition se déroulant le mardi et le mercredi matin. Le mercredi 20, les équipes du deuxième championnat arrivent, il s'agit des équipes Établissement, là aussi en Collèges et en Lycées. Leur compétition débutera le jeudi et se terminera le vendredi 22 mars. Si on se base sur les éditions précédentes, on devrait avoir un total oscillant entre 450 et 500 élèves. »



« Les collectivités jouent le jeu »


Voir Font-Romeu accueillir cet événement est tout sauf un hasard. « Le fait que l'on accueille le championnat de France UNSS de ski nordique est directement lié à mon arrivée à la tête du service départemental en 2004. En effet, ce championnat était le premier que je devais organiser et le choix d’implantation s’était déjà porté sur Font-Romeu. Je pars à la retraite à la fin de cette année et je trouvais que c'était un joli clin d’œil d'organiser à nouveau ce championnat. À quinze ans d'intervalle, entre mon arrivée et mon départ de l'UNSS, le ski nordique est de nouveau à l’honneur, c'est un joli symbole », se réjouit Ivan Meunier. Font-Romeu est également la terre d'accueil du Pôle espoir en ski nordique, la station pouvant compter sur des installations de qualité. « Pour cet événement précis, je m'appuie sur la commune de Font-Romeu et le ski club nordique qui me fournissent une aide matérielle et technique importante. Je peux compter aussi sur le soutien des collectivités qui jouent le jeu du sport scolaire. C'est extrêmement positif », assure le directeur départemental de l'UNSS. « On est parti sur un budget de 60 000 euros grâce au soutien financier de la Région Occitanie et du Département des Pyrénées-Orientales qui sont des partenaires fidèles de nos événements nationaux. Je travaille également en étroite relation avec Altiservice, la société qui gère l'ensemble du domaine skiable de Font-Romeu. Elle assurera la logistique du championnat, traçage, damage et sécurisation des parcours afin d’offrir d’excellentes conditions de course à tous les élèves, quel que soit leur niveau. »



« En quinze ans, la discipline a évolué »


Déjà organisateur de ce championnat il y a quinze ans, Ivan Meunier ne manque pas de noter l'évolution du ski nordique. « En quinze ans, la discipline a évolué à l'UNSS. Lors de ma première édition, les équipes Excellence et Établissement concourraient toutes en même temps sur une période de trois jours seulement. Désormais, on est sur une semaine complète avec deux championnats distincts. Le nombre d'élèves est bien plus important qu'à l'époque et nous comptons aussi être très présents cette année avec des équipes de notre département dans toutes les catégories. » Au cœur du mois de mars, ce sont donc plusieurs centaines d'élèves qui vont découvrir les installations de Font-Romeu, sur les traces de Martin Fourcade. Au fil des années, les jeunes skieurs de l'UNSS deviennent d’ailleurs un réservoir de qualité aux yeux de la Fédération Française de Ski. Cette dernière dispose d'un partenariat avec l'Union nationale du sport scolaire, permettant ainsi de développer l'activité au niveau scolaire, mais aussi de favoriser les liens entre les associations sportives et les clubs. Un réservoir en pleine expansion, d'autant que, concernant le ski nordique, l'UNSS peut compter sur de véritables bastions. Avec ses 4 500 pratiquants, l'Académie de Grenoble brille particulièrement, devant Besançon (3 600 pratiquants) et Clermont-Ferrand (1 250 pratiquants). L'Académie de Montpellier ne figure pas dans le top 3, mais espère bien progresser grâce à la dynamique créée par l'organisation de ces championnats de France.



Les sports de glace à Belfort


Un territoire apprécié par les équipes


Les championnats de France UNSS sont une véritable fierté pour Ivan Meunier, ancien directeur régional de l'UNSS, revenu à la tête de son département il y a cinq ans pour continuer de développer le sport scolaire au contact du terrain. « Je suis assez fier du travail accompli en quinze ans, notamment avec un gain de 2 000 licenciés sur cette période. Aujourd'hui, les Pyrénées-Orientales totalisent 9 500 licenciés UNSS, soit un élève scolarisé sur quatre. Sur notre territoire, nous avons en particulier réussi à développer les activités de pleine nature. Les raids multi activités, par exemple, ont pris un essor important. Autre aspect significatif, le nombre de pratiquantes féminines a augmenté. Il y quinze ans, le pourcentage de filles licenciées n’était que de 30 %. Il est aujourd'hui de 40 %, proche désormais de la moyenne nationale », se félicite le directeur départemental de l'UNSS. « Les Pyrénées-Orientales sont une terre d’accueil pour l’organisation de championnats nationaux, nous en avons organisé 22 en l'espace de quinze ans. Ouvert sur la mer et la montagne, il y a toujours matière à accueillir des événements divers et variés. Cela témoigne de la dynamique du pays catalan qui est apprécié par toutes les équipes qui viennent chez nous. Elles sont sensibles à l’effort que nous faisons pour bien les recevoir et à la convivialité que nous aimons partager ensemble. Cela correspond, il me semble, à l'esprit de l'UNSS. » Un esprit que l'on retrouvera assurément du 18 au 22 mars, du côté de Font-Romeu…

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même