SPORTMAG - 6 : Reims - Octobre 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

Reims-octobre-2018---Ouverture-action-citoyenne.jpg
Retour En avant

Action citoyenne

Première rentrée pour l'école municipale des sports

Depuis le 12 septembre, la ville de Reims propose l’école municipale des sports. Un dispositif gratuit, dédié aux jeunes de 6 à 11 ans, pour leur permettre de découvrir les nombreuses activités sportives présentes sur Reims.

Une première rentrée, c'est toujours un moment particulier. C'est ce qu'a connu l’école municipale des sports, un dispositif mis en place par la ville de Reims et qui a officiellement été lancé le 12 septembre dernier. « Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires et donc du retour de la scolarité sur quatre jours, nous avons eu l'opportunité de lancer un projet auquel nous avions pensé depuis un petit moment : l’école municipale des sports. Nous avons donc décidé de lancer cela sur le temps du mercredi matin », explique Pascal Vanscoor, en charge du développement sportif au sein de la direction des sports de la ville de Reims. « Le but premier de l’école municipale des sports est de permettre aux enfants rémois de découvrir des activités sportives, et de leur permettre de les pratiquer sur une période assez longue, mais pas trop non plus. Les enfants peuvent ensuite se déterminer quant au choix de leur activité. Ils pratiquent, ils essayent, ils choisissent et ils partent vers l'activité en question. Lors de chaque trimestre, un enfant peut changer d'activité et ensuite faire son choix sur le sport qu'il souhaite pratiquer pour de bon dans un club ». Depuis le 12 septembre, et jusqu'au 19 décembre, les enfants peuvent s'essayer au patinage, à l'athlétisme, au badminton, au handball, au basket, au rugby, au football et aux activités physiques de pleine nature. Un certain nombre de ces activités seront également proposées pour le deuxième trimestre, du 9 janvier au 3 avril 2019, mais aussi lors du troisième, du 24 avril au 3 juillet.


L’école municipale des sports permet aux enfants de découvrir des activités sportives (© DM / Ville de Reims)


750 enfants sur la première année


« On ne propose que des activités pour lesquelles des clubs rémois sont ensuite capables de prendre les enfants en charge. C'est d'ailleurs le deuxième objectif de l’école municipale des sports : être une véritable passerelle entre les enfants et les clubs et associations sportives rémoises. Il est important d'orienter les jeunes vers les bonnes structures », poursuit Pascal Vanscoor. « À l'issue du trimestre en cours, on remettra aux enfants les adresses des clubs et associations sportives qui proposent l'activité qu'ils auront pratiquée durant le trimestre. En décembre, on aura donc des enfants qui vont commencer à s'orienter vers les clubs. On va donc travailler avec ces clubs pour qu'ils puissent accueillir au mieux les enfants en cours d'année ». Les clubs et associations sportives vont donc jouer un rôle primordial quant au succès du dispositif. « On doit aussi les sensibiliser sur la possibilité que de nouveaux jeunes pratiquants arrivent, car nous avons fait le travail pour ça. Il est important que les clubs rémois soient associés dans le dispositif de l’école municipale des sports. D'ailleurs, en ce moment, de plus en plus de clubs réagissent et nous demandent de faire partie du dispositif ». Le retour pourrait être non négligeable pour les clubs, puisque l’école municipale des sports prévoit d'accueillir environ 250 enfants par trimestre, soit au moins 750 enfants sur l'ensemble de l'année.


Le dispositif présent dans six quartiers


Pour cette première année, le dispositif est présent dans pas moins de six quartiers de Reims : Orgeval, Saint-Remi, Châtillons, Europe, Verrerie et Croix-Rouge. « Il était important de se répartir dans la ville de Reims, de manière à toucher un maximum de monde. Patinoire, stades, gymnases : les infrastructures sont au rendez-vous pour faire du dispositif un succès », confirme Pascal Vanscoor. « Malgré tout, on a voulu limiter les places sur chaque activité de manière à maintenir un travail de qualité encadré par les éducateurs sportifs territoriaux. Toutes les activités sont encadrées par des gens qui travaillent pour la ville de Reims et qui ont pris ce projet à bras le corps, puisqu'ils œuvrent durant le temps scolaire tout au long de l'année. Au total, nous sommes à dix éducateurs pour cette première année de l’école municipale des sports ». Un dispositif totalement en phase avec la politique mise en place par la ville de Reims. « Au niveau du sport, on a une politique de haut niveau, une politique qui met en avant les clubs et les associations, mais il est également capital d'avoir une politique qui propose à la jeunesse de bouger en pratiquant une activité sportive. Le sport est un vecteur d'éducation et d’insertion très important », assure Pascal Vanscoor, qui a déjà en tête la deuxième année de l’école municipale des sports. « On a par exemple pensé que les clubs eux-mêmes pourraient accueillir les enfants dans le cadre de l’école municipale des sports et donc d'une activité gratuite. Le but sera aussi de proposer plus de disciplines. Tout cela reste à confirmer, mais si la première année est un succès, alors il faudra forcément faire mieux et plus l'année suivante ».

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même