SPORTMAG - 117 : National - Janvier 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

117-Nathalie-Costantini.jpg

Le cross à l'UNSS en chiffres


1re discipline à l'UNSS

284 282 licenciés

120 000 féminines

30 % de coureurs en plus en quatre ans

101 cross départementaux

30 cross académiques

1 cross national UNSS MGEN

2 000 participants au cross national

3 km de parcours pour les minimes

5 km de parcours pour les juniors

Retour En avant

Cross UNSS

Nathalie Costantini : « Réunir et fédérer les jeunes »

Nathalie Costantini s'apprête à vivre son premier cross national UNSS MGEN en tant que directrice nationale de l'Union nationale du sport scolaire. Une discipline dans laquelle elle croit beaucoup, notamment afin de lutter contre la sédentarité.

Que représente le cross pour l'UNSS ?

C'est une discipline qui prend place en début d'année scolaire, et qui sert donc à réunir et à fédérer les jeunes. Pour ces gamins, la pratique du cross est un véritable moment de plaisir, même si beaucoup affichent des visages marqués à l'arrivée. On voit beaucoup de solidarité entre les élèves, c'est une discipline qui incarne l'esprit de l'UNSS. Et puis, le cross national UNSS MGEN est un rendez-vous important, puisqu'il marque le début de la période des championnats de France.


Est-ce la discipline idéale pour le développement du sport santé, l'une de vos priorités ?

Il est vrai que le cross fait partie des disciplines importantes dans ce cadre-là. D'une part, parce qu'il rassemble près de 300 000 élèves à l'UNSS, mais aussi parce que le principe est assez simple : il s'agit de courir contre la sédentarité. Autre fait important, lors du cross national, mais aussi à l'occasion des cross départementaux et académiques, des stands et des ateliers ont permis de mettre en avant des problématiques de santé. Je pense à des sujets comme la nutrition, le secourisme et, bien sûr, la sédentarité. L'UNSS travaille d'ailleurs en étroite collaboration avec la Fédération Française de Cardiologie.



Un cross bientôt entièrement organisé par les jeunes ?


Peut-on imaginer, à l'avenir, un cross UNSS organisé uniquement par les jeunes ?

C'est exactement notre objectif. L'idée a été émise lorsque j'étais en déplacement dans le Nord pour le cross. On a confié aux adultes présents qu'on aimerait que, l'année prochaine, les jeunes soient à 100 % aux commandes. Mais, le but n'est pas d'écarter totalement les adultes. On aimerait notamment mobiliser plus de parents afin de, pourquoi pas, créer une course élèves-adultes pour développer une pratique intergénérationnelle du cross. Cela fait partie des réflexions que l'on va avoir dans les semaines et mois à venir.


Le cross à l'UNSS en chiffres


En quoi le partenariat avec la MGEN est-il capital pour l'UNSS ?

La MGEN, c'est avant tout la protection des personnes. Ce partenariat est donc très important, car il incarne la notion de prévention, tant pour les adultes que pour les élèves. La MGEN propose également des formations, des accompagnements et des réflexions sur de nombreux sujets qui concernent les jeunes. La MGEN a toujours été un partenaire de l'avant, du pendant et de l'après, et il continuera de le rester auprès de l'UNSS.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même