SPORTMAG - 107 : Février 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

107---Couverture.jpg

Édito

Pascal-RIOCHE.jpg

LE JEU en vaut la chandelle

La ville de Corée du Sud PyeongChang, qui accueillera les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver 2018, sera sous les feux de l’actualité internationale du 9 au 25 février et du 9 au 18 mars 2018, avec toutefois une attention particulière pour la présence de la Corée du Nord. La France, emmenée par son porte-drapeau, le biathlète Martin Fourcade qui est au sommet de son art, aura à cœur de ramener une belle moisson de médailles dans sa besace. Rarement, la délégation française avait constitué une délégation aussi dense et qualitative mais, comme souvent dans le sport, qui n’est pas une science exacte, notre lot de surprises heureuses ou décevantes nous alimentera quotidiennement durant ces jeux. Une olympiade française d’hiver satisfaisante serait d’avoir plus d’une quinzaine de médailles, pour lancer notre pays pleinement dans la dynamique Paris 2024. L’engouement des jeunes et du pays serait ainsi boosté par la médiatisation de nos champions, en espérant cependant que les entreprises s’engageront également dans cette aventure collective, comme le prédit le MEDEF dans notre édition de ce mois. Le XV tricolore sera aussi sous les feux des projecteurs, car la tourmente qui s’est emparée de la Fédération française, entre les affaires et les mauvais résultats, est devenue dramatique pour l’image du rugby français. Il est à espérer qu’une nouvelle ère, avec des jeunes comme l’avait entrevu Guy Novés avant son éviction au poste de sélectionneur, pourra s’installer dans l’optique de construire un groupe compétitif pour la Coupe du monde 2023 en France. Car il ne faudra pas s’attendre à gagner le tournoi des 6 nations 2018, mais au moins à créer une nouvelle dynamique et redorer l’image du XV tricolore, afin d’apaiser les tensions. Ce mois-ci encore, découvrez dans la rubrique #Esprit2024bySPORTMAG l’escrimeuse Camille Nabeth, grand espoir de l’épée française et qui rêve déjà de Paris 2024.

« Ce n'est pas la lumière qui manque à notre regard, c'est notre regard qui manque de lumière »

Gustave Thibon

Pascal Rioche

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même