SPORTMAG, le magazine mensuel des sports - 5 : Reims - Avril 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

Reims-Avril---Ouverture-elite.jpg

Pascal Martinot-Lagarde : « Un équipement au top »

Actuel détenteur du record de France du 110 mètres haies en 12s95, Pascal Martinot-Lagarde a rejoint le Creps de Reims au mois d'octobre dernier. « J'ai quitté les infrastructures de l'Insep pour habiter cette ville, dans laquelle se trouvait mon entraîneur, confie l’athlète de 26 ans. J'ai pris mes marques facilement. Ici, les infrastructures sont géniales. L'hiver, nous disposons d'une salle couverte, c'est l'idéal pour s'entraîner. L'équipement est au top, il n'a rien à envier aux autres structures sportives. Cerise sur le gâteau : au Creps de Reims, les sportifs ne son pas noyés dans la masse ».

Retour En avant

Le Creps de Reims

Ou la quête de l'excellence sportive

Centre de ressources privilégié pour le monde associatif et le secteur public, le Creps de Reims développe une politique d’accueil et de partenariats adaptée aux besoins de ses interlocuteurs.

Créé en 1941, sur son campus actuel depuis 1981, le Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive (Creps) est un établissement public local de formation dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire, qui relève d’une double tutelle du ministère de la ville, de la jeunesse et des sports d’une part et de la Région Grand Est d’autre part. Le Creps offre un site clos et sécurisé ainsi qu’un ensemble d’installations modernes et fonctionnelles. L’établissement accueille environ 400 stages et 8 000 personnes par an. De nombreux collectifs « Équipes de France » y préparent avec succès les échéances internationales. Le Creps met à disposition ses structures d’accueil aux organismes, publics ou associatifs, désirant organiser des stages, des réunions, des colloques avec possibilité de se loger et de se restaurer sur place. Il a également aménagé son hébergement et ses installations pour accueillir les publics à mobilité réduite.


Deux missions principales

Le Creps de Reims a deux missions prioritaires. La première consiste à accompagner les sportifs de haut niveau pour favoriser la réussite de leur double projet sportif et scolaire, former aux métiers du sport et de l’animation les futurs animateurs et entraîneurs. En complément, le centre se veut être un établissement d’accueil reconnu et réputé pour la qualité des prestations qu’il propose. Pour mener à bien ses missions, la structure bénéficie de soutiens et de relations privilégiées avec le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, le conseil régional Grand Est, le conseil général de la Marne, le rectorat de l’académie de Reims, les services jeunesse, sport et cohésion sociale, la ville de Reims, le mouvement sportif, les associations de jeunesse et de nombreuses entreprises privées...

Pascal Martinot-Lagarde : « Un équipement au top »

La structure accueille près de 240 sportifs de haut niveau dont 135 résidents internes inscrits en pôles France, pôles France jeunes, pôles Espoirs, centres régionaux et centres clubs. De nombreux athlètes sont inscrits dans les parcours d’excellence sportive pour réussir leur double projet. Le Creps regroupe tous les pôles labellisés par le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports de l’ancienne région Champagne - Ardenne. La politique de l’établissement vise la réussite sportive, scolaire et l’apprentissage de la citoyenneté. « Notre recrutement repose prioritairement sur le critère sportif, explique Vincent Phelizot, responsable du département du sport de haut niveau depuis 2013. Ce qui nous intéresse, ce sont les appréciations et l'investissement des postulants. Il est très rare qu'on refuse quelqu'un uniquement à cause des résultats scolaires ».


Viser l’excellence sportive

Les athlètes bénéficient d’aménagements scolaires, d’un suivi médical rigoureux et d’un accompagnement éducatif et sportif permanent. Ils sont scolarisés dans les établissements proches du Creps (collèges, lycées, universités, écoles supérieures). Ils disposent dans ces établissements d’un aménagement de scolarité, mais également d’un accompagnement performant en termes de moyens (heures de soutien, de tutorat) et de personnels dédiés à leur suivi d’études (enseignants, coordinatrice du suivi scolaire, département haut niveau). Le taux de réussite aux examens (brevet des collèges, baccalauréat, études supérieures) est au-dessus de la moyenne nationale.

L’entrainement sportif quotidien (spécifique, préparation physique et mentale) sur les installations du Creps est assuré par des intervenants de qualité en recherche d’excellence sportive. C'est notamment le cas de Benjamin Crouzet, responsable du pôle national de préparation olympique d’athlétisme. « Mon rôle est d'assurer l'interface entre la fédération d’athlétisme et le Creps comme établissement d'accueil, indique ce dernier. Je suis le maillon entre l'établissement d'accueil et les athlètes qui utilisent la structure. Je fais en sorte que les athlètes soient dans les meilleures conditions possibles d'entraînement. Je suis aussi un peu les études des jeunes athlètes scolarisés chez nous ». En ce qui concerne la prise en charge financière, elle est assurée conjointement par le ministère, le mouvement sportif (fédérations, ligues) et les familles. Les collectivités territoriales participent également au financement à travers des aides individualisées, de même que les clubs pour les structures locales.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même