SPORTMAG - 113 : National - Septembre 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

113---Ouverture-3-mon-INSEP.jpg

La liste des bacheliers 2018 de l'INSEP


Terminale S



Imen BEN HASSINE (taekwondo)

Shirine BOUKLI (judo)

Yohan CHOUPAS (basket)

Marko COUDREAU (basket)

Sarah-Léonie CYSIQUE (judo)

Lucie ESNAULT (football)

Loan HIS (gymnastique)

Romane JEANNEAUX (basket)

Alison LEPIN (gymnastique)

Tom MASIA-PACHOLCZYK (gymnastique)

Arthur PHILIPPE (escrime)

Chloé PHILIPPE (football)

Louis POUPÉE (hockey sur gazon)

Sandra RAMOND (patinage artistique)

Léo ROSSI (badminton)

Pauline ROSSIGNOL (aviron)

Iliana RUPERT (basket)

Kenza SALGUES (basket)

Paloma WOUTS (basket)



Terminale ES



Léo BILLON (basket)

Juliette CIOFANI (athlétisme)

Timothée CLÉMENT (hockey sur gazon)

Fayzat DJOUMOI (basket)

Mathis DOSSOU-YOVO (basket)

Enzo GRAU (boxe)

Léonice HUET (badminton)

Éva KOUACHE (football)

Maëlle LAKRAR (football)

Justine LEROND (football)

Sixtine MACQUET (basket)

Naïm MOKHFI (natation)

Sonia OUCHENE (football)

Mélanie RIBEIRO DE CARVAHLO (football)

Salma ZEMZEM (football)



Terminale STMG



Jules BARBAZ (hockey sur gazon)

Lou BENARD (football)

Mickaëlla CARDIA (football)

Magou DOUCOURÉ (football)

Nabala FOFANA (basket)

Assia GAYME (football)

Paul LIVOLSI (judo)

Quentin LONCKE (natation)

Milan PRAT (boxe)

Johan RANDRIAMANANJARA (basket)

Laurence SAVIANA (football)



Terminale ST2S



Oréane LECHENAULT (gymnastique)



Terminale BPC



Charles AFA (lutte)

Youssoup DELIEV (lutte)

Valid DESCHIYEV (lutte)

Arman ELOYAN (lutte)

Amaury GOLITIN (athlétisme)

Antoine POCHON (gymnastique)

Tiavo RANDRIANISA (taekwondo)

Retour En avant

Témoignages

Des bacheliers 2018 de l'INSEP

Éva Kouache : « L'équipe pédagogique a toujours été là pour nous »

Football - Mention très bien


(© Éva Kouache)


« L'INSEP met tout en place pour que l'on puisse réussir à la fois notre scolarité et notre parcours sportif. L'année du bac, c'est beaucoup plus de travail que les autres années, mais l'équipe pédagogique a toujours été là pour nous dans les moments de moins bien. De mon côté, cela m'a notamment aidé à obtenir la mention très bien. Je visais la mention bien, cela a donc été une surprise pour moi ».


Juliette Ciofani : « L'INSEP nous aide à réussir sur les deux tableaux »

Athlétisme - Mention assez bien


(© Juliette Ciofani / DR)


« J'ai vraiment choisi l'INSEP pour ce double projet. Mener de front des études et la pratique d'un sport n'est pas une chose facile, mais l'INSEP nous aide vraiment à réussir sur les deux tableaux. Il y a une vraie adaptation à notre emploi du temps et aux difficultés que l'on rencontre ; du coup ça m'a permis d'être en confiance et de réussir mon année ».


Paloma Wouts : « L'endroit idéal pour réussir »

Basket - Mention bien


(© FFBB)


« En choisissant l'INSEP, j'avais vraiment en tête l'envie de réussir mon double projet. C'est l'endroit idéal pour réussir, car les professeurs sont toujours là pour nous. Grâce à l'INSEP, j'ai eu mon bac avec une mention et je peux dorénavant me projeter vers la suite. Je vais maintenant étudier en STAPS tout en rejoignant une équipe de deuxième division. Je continue donc à mener ce double projet très important à mes yeux ».


Quentin Loncke : « Au début, j'avais du mal à me mettre dedans »

Natation - Mention assez bien


(© Vincent Michel / Icon Sport)


« En fin d'année scolaire, il y a eu un stage pour tous les élèves de Terminale. Cela nous a permis de nous mettre dans l'examen et de nous focaliser sur notre réussite scolaire. Pour moi, ça a fonctionné, qui plus est avec une mention. Je n'aime pas trop les cours, et au début j'avais d'ailleurs du mal à me mettre dedans. Mais au fil du temps, avec l'aide de l'INSEP, j'ai réussi à bien gérer ce mélange entre études et sport ».


Arthur Philippe : « Avoir un métier est essentiel »

Escrime - Admis


(© FFE)


« L'année du bac n'a pas été une année facile, d'autant que de mon côté, c'était ma première année à l'INSEP. Le bon compromis entre études et sport est notamment dur à trouver ; il faut savoir s'organiser. Mais, avec l'aide de l'équipe pédagogique, j'ai su y arriver, et pour moi c'est très important. Je fais de l'escrime, je sais très bien que je ne peux pas vivre de mon sport. Au contraire, à l'heure actuelle, ça me coûte de l'argent. Avoir un métier est donc essentiel si je veux poursuivre ma carrière sportive ».


La liste des bacheliers 2018 de l'INSEP


Pauline Rossignol : « Niveau organisation, c'est impeccable »

Aviron - Mention assez bien


(© FFAviron)


« C'est une année que j'ai bien vécue, car tout a vraiment été mis en place pour nous permettre de réussir notre double projet. J'ai rejoint l'INSEP au début de mon année de 1re, et ça m'a beaucoup aidée dans la gestion des cours et des entraînements. Niveau organisation, c'est impeccable. Personnellement, je ne pouvais pas me permettre d'être mauvaise à l'école. Je suis aussi exigeante au niveau scolaire que je le suis dans la pratique de mon sport ».


Sarah-Léonie Cysique : « C'était intense, mais on a réussi »

Judo - Admise


(© C. Ferreira / FFJudo)


« C'était une année particulièrement difficile, mais l'équipe pédagogique a tout mis en œuvre pour qu'on réussisse. C'était intense, mais on a réussi. J'avais un petit peu d'appréhension avant de rejoindre l'INSEP, je ne savais pas si j'allais réussir mon double projet. Mais j'ai été agréablement surprise, j'ai reçu de l'aide à chaque fois que j'en ai eu besoin et cela m'a aussi permis de me libérer dans la tête et de penser à mon judo ».


Léo Rossi : « J'ai pris mes marques après plusieurs mois »

Badminton - Mention bien


(© FFBad)


« Je suis arrivé à l'INSEP il y a un an, en septembre dernier. J'ai découvert une charge d'entraînement importante, tout en poursuivant les cours à côté. Il a donc fallu gérer tout cela, ce qui n'a pas été facile au début. J'ai pris mes marques après plusieurs mois et j'ai eu une mention bien, ce que je visais. Pour la suite, j'ai hésité à ne faire que du badminton, mais je tiens à poursuivre mes études et à conserver une vie normale, partagée entre mon sport et mes études ».


Enzo Grau : « L'INSEP, un choix évident »

Boxe - Admis


(© FFBoxe)


« L'INSEP me permet de bénéficier d'une charge d'entraînement assez élevée sans délaisser mon parcours scolaire. Pour moi, c'était donc un choix évident. Il y a eu parfois des moments compliqués, où tout concilier pouvait s'avérer difficile. Mais j'ai bénéficié d'aide et de soutien. Quand on dévie de la route, l'équipe pédagogique est là pour nous. C'était important pour moi, car pour être bon dans ma boxe j'ai besoin que tout fonctionne autour ».


Arman Eloyan : « Pour moi, c'est une chance »

Lutte - Admis


(© FFLutte)


« Il est vrai qu'entre les compétitions et les entraînements, poursuivre une scolarité n'est pas simple. Mais j'ai la chance d'être à l'INSEP, de pouvoir profiter d'installations de qualité tout en ayant pu passer mon bac. Pour moi, c'est une chance de profiter de tout cela ».

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même