SPORTMAG - 1 : Bretagne - Octobre 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

Bretagne---Ouverture-territoire.jpg

Qui est Maryvonne Dupureur ?

Située au complexe sportif Hélène-Boucher, la salle portera le nom de Maryvonne Dupureur, athlète briochine spécialiste du demi-fond, médaillée d’argent aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Professeure de sport de métier et très impliquée dans le développement de l’athlétisme dans sa ville, elle est décédée en 2008.

Retour En avant

Territoire

La salle Maryvonne-Dupureur : Un projet très attendu des athlètes

Quatre ans après l’inauguration de la salle Robert-Poirier de Rennes, l’athlétisme breton se dote d’une nouvelle enceinte couverte au top de la modernité : la salle Maryvonne-Dupureur, actuellement en construction à Saint-Brieuc.

Les travaux doivent s’achever au printemps 2019, pour des premiers tours de pistes prévus en septembre de la même année. La salle Maryvonne-Dupureur de Saint-Brieuc verra bientôt le jour grâce au fruit d’un long travail de conviction de la part du Comité départemental d’athlétisme des Côtes d’Armor. « Nous attendons cet équipement depuis quarante ans », explique Pierre Lemaître, le président du Comité départemental d’athlétisme des Côtes d’Armor. Avant de préciser : « Mais le projet a été retardé à cause de la difficulté à trouver des financements ». Finalement, un budget de 14,5 millions d’euros a été monté : de quoi ériger un très bel espace d’entraînement et de compétition pour les 2 900 licenciés du département et les 20 000 jeunes concernés, scolaires inclus.



1 284 places pour le public


Une fois achevée, la salle sera dotée d’une piste circulaire de 200 mètres à six couloirs, et d’une piste centrale de 60 mètres à huit couloirs dédiée à la pratique du sprint. Elle accueillera également des aires de sauts et de lancer du poids. Pour l’accueil du public, une tribune de 784 places assises et de 500 places debout a été prévue. Le bâtiment disposera également de couloirs d’entraînement, d’une salle de musculation, de vestiaires et d’une infirmerie. De quoi pratiquer les différentes disciplines de l’athlétisme toute l’année, y compris en période hivernale.



Qui est Maryvonne Dupureur ?


Bientôt des meetings ?


Jusqu’à présent, les meilleurs athlètes costarmoricains étaient contraints de s’exiler à Rennes pour pratiquer leur sport au stade Robert-Poirier, autre enceinte couverte dont la construction s’est achevée en 2014. Avec un tel outil à sa disposition, Saint-Brieuc pourra désormais envisager d’organiser quelques meetings et championnats régionaux à l’occasion, l’emplacement central de l’enceinte en Bretagne étant un atout non négligeable. En attendant l’arrivée des athlètes sur place, ce sont les ouvriers qui s’activent actuellement pour que l’inauguration se fasse comme prévue dans moins d’un an.


Plus d'informations sur athle22.athle.org

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même