SPORTMAG - 111 : National - Juin 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

111---Ouverture-universitaire.jpg

L'Université de Bordeaux en chiffres


48 000 étudiants

480 athlètes représentant l'association sportive universitaire de Bordeaux

7 titres de championne de France des associations sportives en huit ans

60 podiums nationaux

20 titres de champion de France

1 titre de champion d'Europe

2 titres de vice-champion d'Europe

Retour En avant

L’Université de Bordeaux

Règne sur la France et l'Europe

Sept fois championne de France des associations sportives en huit ans, l'Université de Bordeaux trône sur le sport universitaire français et désormais européen. Focus sur cette réussite avec Manuel Tunon de Lara, président de l'université.

Qu'est-ce qui explique cette tradition sportive au sein de l'Université de Bordeaux ?

Il faut savoir que l'Université de Bordeaux a toujours été l'un des campus les plus vastes de France et même d'Europe avec de nombreuses installations sportives. Cette tradition sportive est donc ancienne. Nous avons voulu maintenir cet esprit en rénovant les installations sportives, car nous pensons que le sport est une valeur essentielle à l'université. Depuis 2008 et l'opération Campus, nous surfons sur une dynamique importante en termes de politique sportive et de résultats.


Justement, de quelle manière communiquez-vous sur le titre de meilleure université de France ?

Annuellement, nous organisons aussi la remise des Trophées du sport. Cela nous permet de célébrer tous les champions nationaux et internationaux de l'université. La cérémonie est à chaque fois parrainée par un sportif de haut niveau. On essaie de mettre le sport en avant tout au long de l'année, puisque nous communiquons régulièrement sur les exploits et les titres de nos étudiants. C'est un élément de fierté pour l'Université de Bordeaux. Certains étudiants viennent d'ailleurs désormais à Bordeaux, car ils savent que l'on peut les accompagner sur une pratique sportive en parallèle de leurs études.



« Un réel sentiment de fierté »


Que mettez-vous en place pour permettre aux étudiants de réussir leur double projet ?

Nous avons une cellule spécifique baptisée service PHASE. Cela permet d'accompagner les étudiants le mieux possible lorsqu'ils ont des besoins particuliers. C'est le cas pour les personnes en situation de handicap, les artistes et les sportifs. Le sport a été un moteur important concernant la création de cette cellule il y a plusieurs années. Les étudiants sportifs peuvent ainsi bénéficier d'aménagements de cours en fonction des entraînements et de différents types de soutiens. L'âge où l'on fait des études est aussi l'âge où l'on est le plus performant en sport. Soutenir ces étudiants est donc essentiel.


Que représente le titre de meilleure université sportive d'Europe à vos yeux ?

Ce n'était pas attendu, il y avait donc un réel sentiment de fierté au moment de recevoir cette distinction. En général, le sport universitaire est rarement mis en avant, car les universités françaises s'intéressent avant tout à des domaines comme la formation, la recherche ou l'innovation. Je pense que c'est aussi une belle récompense pour le sport universitaire.


Quels sont les projets à venir pour l'université au niveau sportif ?

Titre de meilleure université ou pas, le schéma directeur vise à promouvoir les différents types d'activités sportives et à poursuivre la rénovation des installations sportives. Sur le campus, toute la plaine de Rocquencourt va faire l'objet d'un pôle rugby. Nous avons également un projet de SportsLab, en collaboration avec la faculté des sports de Bordeaux. Sur le long terme, nous espérons mettre nos installations à la disposition de sportifs de haut niveau lors des grands événements que va accueillir la France, en particulier la Coupe du monde de rugby et les Jeux olympiques.


L'Université de Bordeaux en chiffres

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même