SPORTMAG - 110 : National - Mai 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

110---ouverture-ma-federation-2.jpg

Le Centre Fédéral, pépinière de talents

Basé à l'INSEP à Paris, le Centre Fédéral du BasketBall (CFBB) est le poumon du haut niveau français. Un lieu qui accueille 50 basketteurs, 25 filles et 25 garçons, âgés de 15 à 18 ans, leur permettant de s'entraîner quotidiennement et de disputer des matches le week-end. Des jeunes qui pensent donc basket... mais pas seulement, puisque le CFBB leur permet de poursuivre leur scolarité grâce à des horaires aménagés. Un double projet dont ils ont été nombreux à profiter au fil des années. Parmi eux : Tony Parker, Boris Diaw, Alexis Ajinça, Céline Dumerc, Evan Fournier, Sandrine Gruda et bien d'autres hommes et femmes qui ont marqué l'histoire du basket tricolore. « Le Centre Fédéral est une grande fierté pour nous », explique Alain Contensoux. « C'est le symbole du bon travail de détection et d'accès au haut niveau que nous avons mis en place depuis de très nombreuses années ».

Retour En avant

Du basket des playgrounds

À l’excellence

Le basket est un sport particulièrement dynamique en France, pouvant désormais compter sur l'émergence du 3x3. Une discipline qui symbolise bien la synergie entre le développement du haut niveau et la pratique tout public.

Le basket est le deuxième sport collectif en France derrière le football. Une discipline qui devance donc le rugby et le handball, en ayant développé ses atouts depuis déjà de nombreuses années. Parmi eux, une politique de haut niveau sur laquelle la FFBB travaille énormément. « Depuis ma prise de fonctions, je travaille principalement sur le projet de performance fédéral, qui concerne le parcours des joueurs vers le haut niveau. Le but est de consolider ce projet qui fonctionne très bien depuis plusieurs années », explique Alain Contensoux, directeur général et directeur technique national de la fédération depuis le 1er janvier. « Concernant le projet de performance fédéral, nous avons un maillage territorial qui est fait de Pôles Espoirs placés sous l'égide de ligues régionales. Cela nous permet d'avoir une détection performante et un accompagnement du joueur de qualité. J'en veux pour preuve le haut niveau que nous retrouvons lors des semaines de détection que nous organisons. Notre dispositif est envié à l'étranger, car il a prouvé sa performance. Il faut bien avoir en tête que la France est troisième nation mondiale chez les hommes et les femmes, mais aussi deuxième nation européenne chez les jeunes. C'est le résultat de notre projet de performance fédéral ». Les performances des différentes équipes de France ne sont donc pas dues au hasard. La FFBB travaille bien et compte poursuivre sur sa lancée en vue des Jeux olympiques à Paris. « De jeunes joueurs sont déjà référencés Paris 2024. On a un œil très attentif sur les joueurs et joueuses qui potentiellement seront sur le terrain à Paris. C'est un suivi qui est quotidien. Beaucoup d'entre eux sont déjà dans nos Pôles Espoirs et nos Pôles France. Tous les coachs U16 et U18 sont mobilisés pour suivre l'ensemble des joueurs et joueuses ».



Structurer le haut niveau du basket 3x3


Alain Consentoux : « Notre dispositif est envié à l'étranger »


Un haut niveau et un travail des différents pôles qui concernent également le basket 3x3, une pratique émergente sur laquelle la FFBB mise beaucoup. « Le basket 3x3 est une discipline qui sera présente lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et de Paris en 2024. Nous devons donc structurer le haut niveau dans cette discipline, peut-être en passant par un Pôle France », révèle Alain Contensoux. « Nous sommes en train de mener une réflexion afin d'optimiser les moyens sur le 3x3 concernant la détection et la formation de joueurs, afin d'avoir des équipes qui pourraient participer aux différents tournois World Tour pour atteindre un excellent ranking. Ce classement mondial peut justement nous permettre d'accéder directement aux Jeux olympiques. On se donne les moyens d'y arriver. La FFBB est une fédération qui, sur le 3x3, mais pas seulement, met les moyens qu'il faut afin d'avoir la meilleure structuration possible, qui doit nous conduire à des résultats probants ».



Mais le haut niveau n'est pas le seul concerné par le développement de la pratique. Et si le 3x3 développait le goût du basket sur l'ensemble du territoire ? Voilà l'un des objectifs de la FFBB, comme l'explique le directeur général, directeur technique national de la fédération. « Une offre de compétition et de pratique sportive sur l'ensemble du territoire va être proposée. Au sein de la Fédération Française de BasketBall, nous avons une véritable force concernant les terrains de jeu, qui sont nombreux et qui couvrent une grande partie du territoire, dans les villes, mais aussi en milieu rural, que ce soit en indoor ou outdoor. Actuellement, on travaille sur le recensement complet de ces terrains, afin d'être en mesure de proposer le meilleur programme possible de tournois et de compétitions pour lancer la pratique du 3x3 partout en France ».


Le Centre Fédéral, pépinière de talents

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même