SPORTMAG, le magazine mensuel des sports - 110 : Mai 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

Retour En avant

Le basket

Et moi

La Fédération Française de BasketBall vue par les acteurs qui la composent.

Pierre Depetris - Président du Comité départemental du Rhône



« Notre département peut compter sur une belle dynamique avec 115 clubs et 18 800 licenciés. Notre territoire est historiquement lié à cette discipline, notamment avec des clubs de haut niveau comme l'ASVEL. On s’attelle désormais à développer les priorités de la fédération, c'est-à-dire le basket 3x3, le basket santé, le basket en entreprise, mais aussi le minibasket. Le but est de proposer aux pratiquants un maximum de formats, mais aussi de lieux de pratique. On envisage ainsi, sur les trois prochaines années, de faire couvrir des terrains avec l'aide de la Métropole de Lyon ».


Guillaume Bayart - Entraîneur du Lycée Henri-Darras de Liévin



« Nous avons obtenu le titre de champion de France UNSS Excellence en début d'année, ce qui nous qualifie pour le Championnat du monde scolaire en Serbie du 23 au 29 juin. Ça va se disputer en 3x3, ça change donc pas mal de choses pour nous. Mais j'ai la chance d'avoir un bon groupe capable de produire du bon basket. Personnellement, je suis investi dans le milieu fédéral, mais entraîner ces jeunes est un vrai plaisir. Je suis un prof d'EPS avant tout ! »



Marine Johannès - Joueuse de Bourges et de l'équipe de France



« J'ai commencé jeune le basket. C'est un sport dans lequel je prends beaucoup de plaisir. Aujourd'hui j'ai 23 ans, et mon jeu continue donc à évoluer, depuis mes débuts professionnels à Mondeville et à Bourges en passant évidemment par l'équipe de France. On me dit spectaculaire, mais j'essaye justement de me canaliser désormais, de réguler mon jeu pour être plus efficace pour l'équipe. Car le basket, c'est l'équipe avant tout ».


Marion Ortis - Arbitre de Jeep Elite



« J'ai commencé à pratiquer très jeune le basket dans mon club. Je suis devenue arbitre un peu par hasard, lorsque mon club m'a proposé d'arbitrer un week-end. La passion s'est installée avec le temps, et puis j'ai gravi les échelons. Désormais, j'arbitre en Jeep Elite (ex Pro A). Je suis au contact du jeu, des joueurs et je dois prendre des décisions très rapidement, à la seconde. Et je dois avouer que tout cela me plaît beaucoup ! »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

SPORTMAG_def_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même